Ayrton Senna aka Magic Senna - L'Atelier Des Hommes
Accueil Lifestyle Ayrton Senna aka Magic Senna

Ayrton Senna aka Magic Senna

de adh-admin

Messieurs, votre web-magazine préféré est de retour pour la suite de sa nouvelle rubrique dédiée à de grands hommes. Aujourd’hui, nous allons vous parler d’un des meilleurs pilotes de Formule 1. Quelqu’un qui n’avait pas sa langue dans sa poche et qui se battait pour faire de la F1 un sport mécanique spectaculaire… Ayrton Senna…

Ayrton Senna 

Ayrton Senna da Silva, généralement appelé simplement Ayrton Senna, est un pilote automobile brésilien, né le 21 mars 1960 à São Paulo et mort le 1er mai 1994 à Bologne, à la suite d’un accident lors du Grand Prix de Saint-Marin. Idole au Brésil où son statut a dépassé celui de champion sportif, il est considéré comme l’un des plus grands pilotes de l’histoire de la Formule 1 dont il remporte le titre de champion du monde à trois reprises, en 1988, 1990 et 1991, gagnant 41 Grands Prix et réalisant 65 pole positions durant les onze saisons qu’il a disputées.

Ayrton Senna

Après avoir commencé la compétition au Brésil par le karting, il termine deux fois vice-champion du monde de la discipline en 1979 et 1980. Ayrton Senna débute ensuite son apprentissage en monoplace au Royaume-Uni l’année suivante. Champion de Grande-Bretagne de Formule Ford (Formule Ford 1600 en 1981 et Formule Ford 2000 en 1982) et de Formule 3 en 1983, il obtient sa place en Formule 1 au sein de la modeste écurie Toleman-Hart lors de la saison 1984. Dès son cinquième départ en Grand Prix, à Monaco le 3 juin, il se révèle aux yeux de tous les observateurs de la Formule 1, en obtenant son premier podium sous des trombes d’eau, échouant de justesse face au pilote qui deviendra son plus grand rival, Alain Prost. Engagé par Lotus-Renault l’année suivante, il s’y affirme durant trois saisons comme l’une des principales forces du plateau, en obtenant seize pole positions, six victoires ainsi qu’une troisième place au championnat en 1987.

Un Pilote de Génie 

En 1988, il rejoint Prost, devenu double champion du monde, chez McLaren-Honda, pour une saison où les deux pilotes partagent quinze victoires en seize courses et au terme de laquelle il obtient son premier sacre mondial. Prost remporte le championnat suivant ; Senna est à nouveau sacré en 1990 puis en 1991. Après deux saisons 1992 et 1993 plus compliquées pour ce qui est des résultats, mais remarquables au regard de l’écart important de performance sur le plan technologique avec les pilotes Williams-Renault, Senna décide de rejoindre cette écurie en 1994 avec l’objectif de conquérir un quatrième sacre mondial.

Son palmarès 

  • 10 saisons en championnat du monde de Formule 1 et 161 départs en Grands Prix (162 engagements) ;
  • 3 titres de champion du monde (sixième ex-æquo avec Jack Brabham, Niki Lauda, Nelson Piquet et Jackie Stewart) ;
  • 41 victoires (cinquième derrière Michael Schumacher (91), Lewis Hamilton (84), Sebastian Vettel (53) et Alain Prost (51)) (25,47 %) ;
  • 614 points marqués (3,81 points par courses et 55,82 points par saison) ;
  • 96 Grands Prix terminés dans les points (59,63 %) ;
  • 65 pole positions (troisième derrière Lewis Hamilton (83) et Michael Schumacher (68)) (40,37 %) ;
  • 80 podiums (49,68 %) ;
  • 19 meilleurs tours en course (11,80 %) ;
  • 7 hat tricks (4,35 %) ;
  • 2 931 tours en tête sur 8 219 tours parcourus (35,66 %) et 13 430 kilomètres en tête sur 37 937 kilomètres parcourus (35,40 %) ;
  • 86 fois en tête d’un Grand Prix (53,42 %) ;
  • 48 Grands Prix effectués en tête du championnat du monde (29,81 %) ;
  • 87 départs en première ligne d’un Grand Prix (54,04 %) ;
  • 60 abandons (37,27 %) ;
  • Débuts en F1 au Grand Prix du Brésil 1984 à Jacarepagua ;
  • Premier podium au Grand Prix de Monaco 1984 (2e) ;
  • Première victoire au Grand Prix du Portugal 1985 à Estoril ;
  • Première pole position au Grand Prix du Portugal 1985 à Estoril ; 
Ayrton Senna

RIP Ayrton

Lors de la troisième course de la saison 1994, le Grand Prix de Saint-Marin disputé sur le circuit d’Imola, alors qu’il est en tête de la course, au septième tour, il est victime d’un accident mortel dans la courbe de Tamburello ; un accident auquel des millions de téléspectateurs assistent en direct et qui provoque une émotion internationale.

Plusieurs votes dans différentes consultations liées au sport automobile désignent Ayrton Senna comme le meilleur et le plus influent pilote de tous les temps. Il est notamment réputé pour son excellence sur un tour, dans l’exercice des qualifications : il est le recordman du nombre de pole positions de 1989 à 2006, seulement dépassé par Michael Schumacher puis par Lewis Hamilton.

Il est également reconnu pour ses performances sur piste détrempée, avec des victoires d’anthologie comme au Grand Prix du Portugal 1985 (la première de sa carrière), au Grand Prix d’Europe 1993 à Donington, et sa deuxième place sous le déluge en 1984 à Monaco, un circuit où il détient un record de six victoires. En matière de succès, il occupe encore la cinquième place des pilotes les plus victorieux en ayant couru 161 Grands Prix. Sa rivalité au sommet avec le Français Alain Prost fait partie des grandes heures de la Formule 1 ; deux fois, en 1989 et en 1990, et au même endroit, sur le circuit de Suzuka, le titre se joue entre les deux pilotes sur des accrochages et des polémiques.

Le circuit d’Imola a, par la suite, nommé le virage de l’accident du nom du pilote. De nombreux constructeurs rendent encore hommage à ce pilote talentueux, comme MV Agusta, qui a sorti une moto hommage, mais aussi Mc Laren, qui a créé la Senna.

Le premier modèle présenté était vêtu de divers rappels des couleurs du drapeau brésilien, mais c’est aussi devenu l’une des voitures les plus rapides et performantes jamais créées.

L’Atelier se fait un honneur de pouvoir parler de grands hommes qui sont passionnés par ce qu’ils font dans la vie.

Ayrton Senna est un pilote mythique et d’exception, qui a su démontrer qu’il était un immense champion. Nous retiendrons aussi que le Brésilien était une icône au grand cœur. Il laisse derrière lui son association « Instituto Ayrton Senna », qui vient en aide à la jeunesse la plus démunie du Brésil. Mais il laisse surtout toute l’espérance d’un pays en lui. C’était un héros.

La Face caché de L’Atelier – Groupe de discussion privé 

Articles associés