Quelles sont les nouveautés apportées par l'Atelier Des Hommes ?

Hidden Content

Nos conseils pour excuser un retard au boulot

Pas toujours facile d’assumer sa panne de réveil face à son boss. Une soirée trop arrosée la veille, une insomnie soudaine, une nuit agitée? Toutes ces causes sont à bannir de votre liste d’excuses bien évidemment, et relèvent d’une dérogation indispensable au principe de « dire la vérité ».Par moment, il vaut mieux un bon mensonge qu’une mauvaise vérité ! Non ? Voici donc une petite liste des excuses plausibles pour excuser un retard au travail. A utiliser en cas d’extrême utilité, ça ne marchera pas à tous les coups !

Le coup de la panne, du pneu crevé

Très convoitée par les retardataires, cette excuse arrive en tête dans le Top 10 des excuses les plus pourries. Mais justement, jouez-en ! Si vous osez la sortir, votre boss se dira que vous n’êtes pas assez gonflé pour sortir l’ULTIME excuse et que par conséquent, vous ne mentez pas, vous êtes vraiment tombé en panne.

Le coup de l’enfant malade ou à déposer à l’école

Vous avez un enfant, vous l’aimez de toutes vos forces, vous lui donnez tout au quotidien. Alors pourquoi il ne vous aiderait pas en retour? Voilà que ce matin, vous deviez l’amener à l’école ou chez le médecin parce qu’il était malade… Ceci + le temps passé en voiture ou en salle d’attente = excusez moi du retard patron!Si vous n’avez pas d’enfant, l’excuse s’applique aussi aux enfants de vos proches. Voila que votre sœur vous a appelé en urgence ce matin parce qu’elle n’avait personne pour amener son petit à l’école. Vous vous êtes gentiment dévoué, voilà tout.

Les transports en commun

C’est le motif plutôt valable! Un problème de métro, la circulation en bus, en taxi,… Tant d’éléments qui peuvent constituer un bon bloc d’excuses pour un retard.

J’étais bloqué dans l’ascenseur

On la trouve originale et d’ailleurs elle est peu prisée par les retardataires. Alors raison de plus pour dire à votre boss que vous étiez bloqué dans l’ascenseur de votre immeuble.Attention, si vous ne vivez pas en immeuble, demandez vous d’abord si vous n’inviterez pas votre boss chez vous un de ces jours. Sur un malentendu, tout peut arriver, vous le savez !

Le coup du « je suis malade »

Voilà l’excuse sûrement la plus utilisée depuis ces 50 dernières années… Mais bon, qui peut vous reprocher de vous être senti mal avant de venir bosser mais de venir quand même ? (même avec 1 heure de retard) ?!

Je me suis enfermé dehors ( et sans mes clefs)

Plutôt très contraignant et très long d’attendre le serrurier !! Et oui en plus de ça, votre double était resté à l’intérieur lui aussi.« Promis patron, je vais donner le double des clefs à ma mère désormais! » au cas où …

La touche d’humour de la rédac’ :

« J’avais un entretien d’embauche » …………..

Recevez tous les jours le meilleur de L'Atelier Des Hommes dans votre boite mail !