Quelles sont les nouveautés apportées par l'Atelier Des Hommes ?

Hidden Content

Recevez tous les jours le meilleur de L'Atelier Des Hommes dans votre boite mail !

La série de Netflix est une des plus prisées du moment, à tel point que la sortie des saisons 3 et 4 fait déjà parler d’elle. 

Narcos, retraçant l’histoire de la guerre contre le cartel de Medellín serait, d’après le fils du narco trafiquant, un tissu de mensonges bien établi.

Sebastian Marroquin, architecte colombien approchant les 40 ans et fils de Pablo Escobar, ne souhaite rien laisser passer. En découvrant la saison 2 de la série, celui-ci souhaite rétablir la vérité une bonne fois pour toute sur son père.
Il a alors posté sur sa page Facebook, suivie par 79 000 personnes, un message complet dans lequel il dénonce tous les bobards de l’oeuvre américaine.

Le 9 septembre, il écrit :

« Au nom de mon pays et en l’honneur de la vérité des faits survenus entre les 80 ‘ s et 90 ‘ s, je me vois dans l’obligation de présenter les très graves erreurs d’une série qui s’auto proclame comme véridique, tellement loin de l’être, elle insulte ainsi l’histoire de toute une nation et de nombreuses victimes et leurs familles« 

Suivi des hashtags  »  « #Pabloescobarmipadre » « #Pabloescobarmyfather« 

Suite à cela, Sebastian énumère 28 points qui selon lui, sont totalement inexacts dans les épisodes de Narcos que l’on adore visionner.

EspritGentleman vous en a sélectionné quelques-uns:

« Mon père n’était pas fan du Atlético National, mais du Sportif Indépendant Medellín. Si les scénaristes ne connaissent pas l’équipe favorite de Pablo, comment oser raconter le reste d’une histoire comme ça?« 

« Concernant l’évasion de la cathédrale : il n’y a pas eu d’affrontement si grand là-bas, seul un gardien de la prison est mort.  Mon père n’a eu ni  contact ni aide de la loi pour s’échapper. La fuite était prévue depuis la construction même de la prison : mon père a ordonné de laisser quelques briques lâches. Papa s’est enfui quand quand son accord avec le gouvernement, lui assurant de ne pas être déplacé de sa prison, n’a plus été respecté ».

« Mon père n’a pas tué personnellement le colonel « Carrillo » comme on l’appelle dans la série« .

« Mon père n’a jamais attaqué la fille de Gilberto Rodriguez durant son mariage ni dans sa vie. Ni aucun membre de sa famille. » 

« Ma Grand-mère paternelle a trahi mon père et s’allia avec son fils aîné Roberto, ils ont collaboré activement à tel point que ça leur a permis de continuer à vivre tranquillement en Colombie, tandis que nous qui étions fidèles à l’amour de notre père, nous continuions de vivre en exil. J’aurais aimé avoir la version aussi « tendre » de ma grand-mère qu’ils peignent dans la série.« 

La liste est non exhaustive et Sebastian Marroquin invite les personnes intéressées à acheter son livre afin de connaître la vérité sur son père.

Si vous faîtes parti de ceux-là : voici un lien direct pour vous procurer son oeuvre : ICI.  


Source photo : Netflix – Serie Tv « Narcos »

Recevez tous les jours le meilleur de L'Atelier Des Hommes dans votre boite mail !