Quelles sont les nouveautés apportées par l'Atelier Des Hommes ?

Hidden Content

Vendredi 10 février, la rédac’ L’Atelier Des Hommes a rencontré les deux égéries des calendriers 2016 et 2017 du Toulon Saint Cyr Var Handball : La Hollandaise Sanne Van Olphen et la Suédoise Hanna Fogelström. Nous avons pu évoquer leurs parcours, la notoriété grandissante du club de Toulon Saint Cyr et les deux calendriers. Retour sur cette rencontre sportive et glamour !

Sanne Van Olphen & Hanna Fogelström

A 26 et 27 ans Hanna Fogelström (Suède) et Sanne Van Olphen (Hollande) vivent comme dans un rêve. Un rêve à base de sport et de bonnes vibrations.

Arrivées à Toulon en 2014, elles se sont très rapidement imposées comme des valeurs sûres du club et du championnat. Toutes deux internationales, elles incarnent des générations de joueuses sans complexes désirant aider ce sport à éclore dans leurs pays.

Sanne Van Olphen – TSCV Handball

Si en Suède le Hand occupe déjà une place prépondérante, ce n’est pas le cas pour tout le monde. Pour Sanne c’est d’ailleurs sa plus grande réussite professionnelle. Lorsqu’on lui demande quel est le fait d’arme qui la rend la plus fière elle n’hésite pas une seconde : « En Hollande le handball n’est pas un sport très médiatisé. Avec la génération dans laquelle je me trouve nous avons contribué, par les résultats et l’image que l’on donne, à l’éclosion de notre discipline. C’est génial ». Avec une médaille d’argent « surprise » lors des derniers championnats du monde comme témoin.

C’est donc à Toulon que les deux talents ont décidé de se fixer. Dès les premiers contacts Sanne et Hanna nous font part d’une chose : l’importance de l’environnement et du projet sportif proposé. En effet, si les dirigeants ont réussi à faire pencher la balance grâce au projet qu’ils mettent en place, l’environnement Toulonnais et la bonne ambiance qui règne dans le groupe ont fait le reste. Hanna ajoute à ce titre : « nous sommes bien sûr prises en considération en tant que joueuses, mais ce n’est pas tout. Le staff, le club en général nous considère avant tout pour ce que nous sommes et pas pour de la chair à canon ».

Hanna Fogelström – TSCV Handball

Les deux joueuses se plaisent en France c’est un fait ! Même si, comme beaucoup de jeunes femmes, elles adorent faire les boutiques et qu’elles n’en ont pas forcément le temps : « tout est fermé le dimanche chez vous, notre seul jour de vrai repos, c’est le seul mauvais côté de la vie ici (rires)… ». Elles nous confient adorer la cuisine Française et même s’y être mises un peu. Avec succès ?

A Toulon, les deux joueuses sont d’ailleurs devenues inséparables. Elles partagent des centres d’intérêts communs, partent en vacances ensemble et ont la même envie de bien faire. Un duo gagnant.

Un club dynamique

Evidemment, dans le cadre de cet article nous vous présentons Sanne Van Olphen et Hanna Fogelström. Vous l’avez compris elles sont les deux égéries du calendrier que nous vous présenterons un peu plus bas et celles avec qui nous avons pu nous entretenir. Cependant, c’est bien un groupe, un staff et un club que nous souhaitons aussi mettre en avant dans cet article. Et réduire le tout à deux joueuses est loin d’être la réalité des choses.

Depuis quelques années, le Toulon Saint-Cyr Handball a fait ses gammes dans l’élite du Hand féminin Français. Si désormais d’autres clubs tels que Brest ou Metz ont pris un certain ascendant budgétaire et structurel, le TSCV n’en démord pas. Au contraire. L’accent est de plus en plus mis sur la communication. Le site a été repensé, une application mobile a été développée et le club s’est muni d’une équipe technique complète. Les collaborations pointues comme pour la nutrition avec le magazine culinaire « 95° » ajoutent encore plus de professionnalisme au club.

TSCV 2017 – Photo de groupe

Accompagnés de résultats intéressants et d’une image travaillée, le TSCV connait actuellement un renouveau. Lors du match du 3 février contre Fleury le TSCV a battu son record d’affluence de la saison avec près de 4 000 personnes qui ont fait le déplacement. Avec en prime une victoire et un spectacle de qualité. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que BeIn Sport a décidé de retransmettre le prochain match à domicile des Varoises, mercredi 22 février contre Issy Paris (vous pourrez vous renseigner sur cet événement en cliquant sur les liens utiles plus bas).

Ce nouvel engouement, Sanne et Hanna l’expliquent avec pas mal de recul : « Nous arrivons à nous démarquer des hommes. Eux sont plus grands, plus forts, plus puissants que nous. Nous devons alors compenser avec plus de technique, un aspect tactique encore plus poussé ce qui fait que les gens voient un peu plus le hand comme un sport « praticable ». Ils arrivent à voir le jeu, c’est un peu plus accessible pour les non initiés ».

Surfant aussi sur la vague du mondial brillamment remporté par nos bleus, le TSCV arrive même jusqu’aux oreilles d’un certain Mourad Boudjellal, président du RCT, club phare de la ville et de la région. Si ce dernier reçoit tous les lauriers dans un bassin imprégné de la « culture rugby », il garde un oeil attentif au voisin du Hand qui pourrait lui piquer un peu de son public. Il rappelait d’ailleurs récemment aux journalistes de Midi Olympique que « A Toulon, les féminines (du hand) ont doublé leur nombre de spectateurs ». De quoi donner du baume au coeur à ceux qui s’emploient pour attirer du monde dans la belle salle du Palais des Sports.

Match Toulon Vs Fleury – 4 000 spectateurs, record d’affluence

D’ailleurs, comment les principales intéressées vivent-elles cette situation ? « Nous sommes heureuses de voir tout cela. Quand la salle est pleine et que les gens sont contents c’est vraiment un plus pour nous. En plus, les Toulonnais sont chaleureux. Il y’a une ferveur qui n’est pas négligeable. Même en dehors du Hand, les gens nous glissent parfois des petits mots quand ils nous reconnaissent, c’est toujours sympa. Et puis le fait que nos matchs puissent être retransmis à la télévision est aussi un plus. Au moins nos proches pourront nous voir jouer de temps en temps ! ».

Hanna, qui, en vraie Suédoise, adore Zlatan Ibrahimovic « surtout pour son personnage », est actuellement blessée. Si elle ne veut pas se prononcer sur une date précise de reprise elle rappelle que « jouer au milieu de cette foule et rejoindre les copines est (son) principal moteur durant (sa) convalescence ».

Une reprise rapide et du succès, c’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Les calendriers 2016 & 2017

Comme nous l’avons dit plus haut, si le TSCV connait actuellement ce développement c’est aussi grâce à une communication bien sentie et un groupe dont l’image est irréprochable.

Ainsi, à travers le surnom « les ReBelles » donné à l’équipe, ils arrivent à jouer sur l’aspect guerrier, avec la « grinta » naturelle des gens du sud, mais aussi sur un aspect bien plus glamour et féminin qui ne laisse personne insensible. Sanne et Hanna, en bonnes ambassadrices, nous rappellent la chose suivante : « Evidemment nous sommes des sportives professionnelles et nous faisons passer notre métier avant tout, mais nous n’en restons pas moins des femmes. Nous nous présentons souvent en tenue de sport mais comme beaucoup de femmes de notre âge, nous aimons nous habiller, prendre soin de nous et plaire. Tant que l’on n’est pas réduites à cette image là, tout va bien ».

Sanne Van Olphen en couverture du calendrier 2016 du TSCV

Pour l’équipe de la communication, le travail commence bien puisque les jeunes femmes adhérent à cet aspect du projet. Et ce travail, il est bien entendu l’oeuvre de la direction et de la branche « communication », mais c’est aussi un système basé sur le participatif. En effet, quelques joueuses ont contribué à l’élaboration des produits que représentent les deux calendriers 2016 et 2017.

Dans le premier, Sanne Van Olphen, qui apparaît en couverture, a fait office de directrice artistique. Passionnée de mode et de graphisme (elle fait des études dans ce domaine parallèlement au Hand), elle a joué un rôle essentiel dans la création. Avec Thierry Oelker, directeur du développement au club, ils ont pensé et mis en forme le projet initial dont vont découler plusieurs produits dans les années futures.

« Dans le premier calendrier nous avons voulu nous rapprocher de la culture Varoise, Provençale. Nous avons posé dans les vignes, sur des paysages. Il fallait que ce soit très proche des gens » nous précise Sanne. Et c’est réussi. Qui ne rêve pas de voir des sportives venues des 4 coins de l’Europe poser au sein de nos chers vignobles Varois ? Si cette dernière occupe la couverture du calendrier 2016, c’est son acolyte Suédoise Hanna qui s’y colle volontiers pour l’édition 2017. Et elle lui laisse sa place avec beaucoup de sympathie. Elle ajoute : « Non je ne suis pas du tout jalouse, elle est vraiment magnifique ». Rassurez vous, vous retrouverez la plus Varoise des Hollandaises à la page du mois de Janvier…

Calendrier TSCV – Hanna Fogelström pour l’édition 2016

La seconde édition prend le large et s’offre un cadre encore plus idyllique en prenant place à bord d’un beau bateau prêt des côtes Toulonnaises . L’expérience du premier calendrier passée et une équipe un peu plus complètes ont conduit à un travail encore plus poussé. Une photo pour chaque mois de l’année, des athlètes aussi simples que jolies, voilà une idée qui va en réjouir plus d’un.

« En tout cas ce sont deux expériences enrichissantes » nous précisent nos deux interlocutrices. « Nous sommes des filles et pour l’occasion chacune voulait un peu faire son petit caprice (rires) mais tout s’est super bien passé, dans la bonne humeur. On a pris du plaisir à le faire« .

Et nous, du plaisir à le regarder !

Cet article touche à sa fin. On se retrouve bientôt avec une collaboration un peu plus poussée avec le club du Toulon Saint-Cyr Handball. Nous vous ferons découvrir le travail de certains de leurs collaborateurs qui pourra intéresser nos lecteurs. Sport, nutrition, glamour… Le tout pour faire de L’Atelier Des Hommes une communauté utile et divertissante.

On se laisse avec les liens utiles et quelques images qui ne manqueront pas de vous plaire…


Liens utiles


VIDÉOS

AMBIANCE TOULON VS FLEURY

MAKING OF CALENDRIER 2017


Découvrez leur univers


 

Recevez tous les jours le meilleur de L'Atelier Des Hommes dans votre boite mail !