Accueil Actu Nos conseils pour installer un garage en bois de qualité chez soi

Nos conseils pour installer un garage en bois de qualité chez soi

de adh-admin

En vogue, le bois s’utilise désormais pour la construction d’abris de voiture. Ce matériau présente maints atouts. En plus de sa durabilité, il vous permet de profiter d’un abri économique. Facile d’entretien, il offre aussi une excellente isolation thermique. Le garage en bois est réputé pour son côté écologique. Afin de profiter de ses avantages, encore faut-il que le montage soit effectué correctement. 

Choisissez vos matériaux avec soin

Vous désirez vous doter d’un garage en bois ? Avant de procéder au montage, équipez-vous des bons supports.

Pour garantir la pérennité de votre construction, optez pour des essences de haute qualité. En effet, votre hangar est constamment exposé aux aléas climatiques. Face à l’humidité et aux rayons du soleil, le bois doit être conçu dans des éléments résistants. Mélèze, cèdre rouge ou sapin bilan, chaque matériau présente des atouts. Le pin nordique naturel est particulièrement apprécié pour sa solidité. En outre, pour le montage, veillez à vous munir des outillages adéquats, dont une paire de gants et des vis.

Par ailleurs, l’épaisseur du bois influe sur sa robustesse. Lorsque celle-ci dépasse 36 mm, elle protège aisément votre automobile contre les intempéries.

Préparez votre chantier 

Avant la réception de votre garage fournie par les professionnels du site https://www.chaletdejardin.fr/garages-en-bois/20m2/, il est essentiel d’aménager votre terrain. Le choix d’emplacement de votre installation constitue une étape décisive.

Pour plus de praticité, mieux vaut placer le garage en bois loin des arbres. Ceci permet notamment de préserver le toit contre les feuilles mortes et de faciliter l’accès à la porte latérale.

En outre, pour résister aux intempéries et aux passages répétés de vos quatre roues, la zone doit rester plane. Assurez-vous aussi que le site dispose d’une surface ferme et stable.

Si vous disposez d’une parcelle en pente, quelques possibilités s’offrent à vous : le remblaiement ou le terrassement. D’autre part, une surélévation des lambourdes et des solives s’impose pour les installations dans les régions humides.

Créez une fondation

La création d’une fondation constitue une phase importante lors de l’installation d’un garage en bois. Indispensable pour supporter le poids de la voiture, elle répond à des démarches et des normes précises. De plus, elle peut être déterminante dans le style intérieur de la maison. Par exemple, la dalle en béton est recommandée pour les sols tassés et nivelés. Elle doit se composer d’une épaisseur minimale de 10 cm. Par ailleurs, la pose d’un film polyéthylène ou anti-termites est parfois de rigueur.

Outre ce sol, d’autres alternatives existent. Ainsi, vous pouvez opter pour des plots. Plutôt efficace, cette solution s’applique surtout sur les terrains irréguliers. Aussi, vous pouvez vous orienter vers les dalles gravillonnées ou en parpaings.

Assemblez rigoureusement les pièces

Pour que la longévité du garage en bois soit optimale, l’assemblage des organes doit être réalisé avec minutie et précision. Bien que l’intervention d’un professionnel ne soit pas toujours requise, la compréhension des techniques de fixation demeure impérative. En cas de doute, sollicitez le savoir-faire d’un spécialiste.

Le plus souvent, le  kit de garage en bois est livré avec un plan et une notice de montage. Pour une meilleure organisation, listez le matériel et classez-les en fonction des phases de pose. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à vous charger des matrices, des madriers, des ouvertures et de la toiture. Durant toutes les étapes, les instructions doivent être suivies à la lettre.

Articles associés